Qu’est-ce qu’un terrain viabilisé ?

Q

Tout projet de construction commence par l’acquisition d’un terrain constructible. Dans ce sciage, il est très fréquent d’entendre parler de terrain viabilisé sans toutefois savoir de quoi il est vraiment question. Qu’est-ce que c’est donc ? À combien ce type de terrain est-il vendu ? Éléments de réponse !

Un terrain viabilisé : De quoi s’agit-il ?

Un terrain viabilisé est une surface aménagée et reliée à un réseau routier. À cela s’ajoute le fait qu’il soit joint aux réseaux d’eau potable, d’électricité, de téléphone et si possible de gaz. Ainsi, l’acquéreur d’un terrain viabilisé n’a plus besoin de se lancer dans les travaux d’aménagements et de raccordements aux différents réseaux nécessaires au confort d’habitation.

Un terrain viabilisé est toujours constructible. En revanche, un terrain constructible n’est forcément pas viabilisé. Dans ce cas, l’acheteur est appelé à mener cette opération afin d’y habiter.

Bien qu’il ne soit pas une obligation, il est indispensable que le propriétaire d’un terrain à bâtir le viabilise. C’est une action qui peut être considérée comme une stratégie marketing, car elle permet d’accroître la valeur du foncier. En effet, un terrain viabilisé attire plus vite les acheteurs et est plus coûteux qu’un terrain qui ne l’est pas.

À quoi sert le certificat d’urbanisme ?

Pour procéder à la viabilisation d’un foncier à bâtir, le possesseur doit entreprendre certaines démarches dont l’obtention du certificat d’urbanisme. Pour ce faire, il doit se référer au service d’urbanisme de la municipalité où se situe le terrain. C’est cette pièce administrative qui définit les modalités pour raccorder le terrain aux réseaux et les obligations fiscales qui vont avec.

Le montant nécessaire pour viabiliser un foncier à bâtir prend en compte la Taxe Locale d’Equipement (TLE), l’impôt de Préparation Raccordement Egout (PRE) et bien d’autres taxes. Le coût appliqué dans les différentes communes n’est pas fixe, mais il est généralement compris entre 5 000 € et 15 000 €. Parfois l’opération de viabilisation peut prendre des mois.

Quel est le prix d’un terrain viabilisé ?

Le tarif d’un terrain viabilisé varie en fonction du lieu où celui-ci se trouve. À titre indicatif, il y a quelques années, le mètre carré coûte 26 € dans l’Allier et 34 € dans le Cantal. Pendant ce temps, il faut débourser 1027 € pour mètre carré dans les Hauts-de-Seine. Une chose est sûre, un terrain viabilisé coûte au moins 50 % plus cher qu’un terrain non viabilisé. Ce qui est en réalité plus avantageux pour les propriétaires.

Cela ne veut pas pour autant dire que l’acquéreur est laissé pour compte où est le gros perdant. Au contraire, il tire profit du fait que le terrain est déjà viabilisé, car il n’aura plus besoin d’établir un budget pour cette tâche. Il aura à investir simplement dans la construction et dans le raccordement de sa maison aux différents réseaux prévus à cet effet.

Inversement, un terrain non viabilisé est souvent la source de nombreuses surprises désagréables et entraîne des surcoûts pour l’acheteur. Alors, autant oser investir dans l’achat d’un foncier à bâtir viabilisé, qui garantit, par ailleurs, la sécurité. Cette option offre au nouveau propriétaire la liberté de construire sur un espace aux normes de construction dans la commune. Pour rappel, réclamez toujours auprès de votre vendeur, le certificat d’urbanisme.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat